Consulter la FAQ

PSL & le CPES

> Quand le Cycle pluridisciplinaire d’études supérieures (CPES) a-t-il été créé ?

En 2012. Co-fondé par l’Université PSL et le lycée Henri-IV. La 4ème promotion vient d’être diplômée, nous avons accueilli en septembre dernier la 7ème promotion entrante.

> Quels sont les établissements impliqués dans le CPES ?

13 établissements couvrant tous les domaines (sciences, ingénierie, SHS, arts) sont impliqués :
Lycée Henri-IV, Université Paris-Dauphine, Ecole normale supérieure (ENS), MINES ParisTech, Chimie ParisTech, ESPCI Paris, EHESS, EPHE, Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Observatoire de Paris, la FEMIS, le Collège de France.

> Quelles opportunités offrent les 14 partenariats internationaux de PSL aux étudiants du CPES ?

Il s’agit de partenariats institutionnels, de recherche, qui démontrent que ces universités prestigieuses ont reconnu l’Université PSL comme leur pair. Ils ne se traduisent pas par des  mobilités étudiantes durant le cursus.

 > L’université PSL propose-t-elle d’autres licences que le CPES ?

Tout à fait. Consultez la page dédiée pour découvrir toute l’offre de licences de PSL : licences de Paris-Dauphine mais aussi le nouveau programme Positive Impact pour les étudiants  intéressés par les enjeux du développement durable et souhaitant s’engager dans un premier cycle pluridisciplinaire.

Admissions

> Le CPES organise-t-il une Journée portes ouvertes (JPO) ?

L’université PSL et le lycée Henri-IV organisent chaque année une JPO à destination des candidats et leurs proches. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire, l’entrée est libre. En 2019, elle s’est tenue le samedi 2 février au Lycée Henri-IV (23 rue Clovis – 75005 Paris). RDV dans un an pour la prochaine édition !

> Quels effectifs sont recrutés chaque année en 1ère année ?

150 étudiants en 1ère année. Répartis dans les 3 filières : Sciences (45) ; Humanités (40) ; Sciences économiques, sociales et juridiques (65).

> Quel est le taux de sélectivité ?

Le CPES est une formation très sélective. En 2018, plus de 3500 dossiers ont été reçus, pour 150 places – soit un taux de sélectivité de 4%. Mais tous les admis avaient tenté leur chance !

> Comment postuler en 1ère année du CPES ? Parcoursup exclusivement ?

Oui. Tous les candidats, français et étrangers, doivent passer par le portail de candidature Parcoursup. Ouverture le 22 janvier 2019 pour l’année académique 2019/20.
Pour les candidats préparant un diplôme équivalent au baccalauréat dans un établissement étranger : merci de fournir en complément une traduction des bulletins de notes ainsi qu’un certificat de niveau en langue française si le français n’est pas la langue officielle du pays (Niveau C1 requis).

> Dois-je d’ores et déjà choisir une filière au moment de postuler sur Parcoursup ?

Tout à fait. Le dépôt de dossier sur Parcoursup se fait par filière (parmi les 3 proposées : Humanités, Sciences et SESJ). A noter : les candidats peuvent désormais déposer 2 dossiers en parallèle si intéressés par 2 filières.

> Est-ce que chaque choix de filière compte pour un vœu ?

Tout à fait.

> Je suis intéressé.e par la filière SESJ. Dois-je choisir l’un des 2 parcours au moment de postuler ?

La filière SESJ propose effectivement 2 parcours : Mathématiques et société, Economie et société. Sur Parcoursup, il ne vous sera pas demandé de préciser le parcours souhaité. Les admis feront ce choix au moment de leur inscription.

> Peut-on changer de filière après l’inscription ou le choix est-il définitif ?

Les critères de sélection selon les filières sont différents, aussi le choix de filière est définitif, mais des réorientations sont envisagées marginalement en cours d’année, après le premier semestre ou au moment du passage en deuxième année.

> Quels profils d’étudiants recherchez-vous ?

Les attendus du CPES sont les suivants :
• Manifester une grande curiosité intellectuelle et s’intéresser aux croisements entre différentes disciplines
• Disposer de compétences de réflexion, d’argumentation et d’expression, écrites et orales
• Etre apte à mener des raisonnements rigoureux
• Posséder des aptitudes à un travail approfondi et des capacités d’organisation
• Avoir suivi un enseignement d’anglais dans les études secondaires

Nos étudiants sont de très bons élèves de Terminale, en général têtes de classe et solides dans l’ensemble des disciplines de la filière choisie.

> Quelle moyenne générale est requise pour être accepté(e) au CPES ?

Le recrutement ne se fait pas sur la moyenne car elle est très variable selon les lycées. L’évaluation tient compte de plusieurs critères : l’ensemble des notes avec une solidité dans l’ensemble des matières compte tenu de la pluridisciplinarité de la formation, le rang dans la classe dans ces matières, les avis des enseignants, et le projet motivé (lettre de motivation sur Parcoursup).

> Est-il nécessaire de joindre une lettre de motivation au dossier de candidature ?

Pour une candidature en 1ère année, vous devrez renseigner votre Projet de formation motivé via Parcoursup.
Cette rubrique fait office de lettre de motivation. Vous n’avez pas d’autres pièces à joindre à votre dossier en termes de motivation.

> Est-il nécessaire de joindre une lettre de recommandation au dossier de candidature ?

– Pour une inscription en 1ère année via Parcoursup : vos enseignants renseigneront une fiche pédagogique individuelle. Vous n’avez pas de votre côté de lettres à télécharger sur la plateforme.
– Pour une inscription en 2ème ou 3ème année : vous pourrez transmettre les coordonnées de vos référents académiques sur le portail de candidatures de PSL (facultatif). L’ensemble du process de recommandation est dématérialisé.

> Seul le baccalauréat français est-il accepté pour postuler ?

Non, le cursus est ouvert aux étudiants préparant un diplôme équivalent au baccalauréat dans un établissement étranger. Il sera alors demandé de fournir en complément dans le dossier de candidature une traduction des bulletins de notes ainsi qu’un certificat de niveau en langue française si le français n’est pas la langue officielle du pays.

> Quel est le niveau requis en français pour postuler ?

DALF C1. Pour rappel, les enseignements du CPES sont dispensés en français.

> Sur Parcoursup, si je postule au CPES, est-ce que cela compte comme un vœu en CPGE ?

Non, le CPES est dans une rubrique à part sur Parcoursup « Autres formations ».

> Après une 1ère année au CPES, puis-je candidater à une 1ère ou 2ème année en classes préparatoires ?

Le CPES est une formation pluridisciplinaire complète et autonome de Bac +1 à Bac +3, qui ne vise ni à préparer à des concours de grandes écoles, ni à se substituer aux CPGE. Mais il est possible, après avoir suivi la première année, de se réorienter vers les CPGE. L’intégration se fait  alors en première année de CPGE.

> Peut-on candidater directement en 2ème ou 3ème année du CPES ?

Oui, les étudiants ayant déjà effectué et validé 1 ou 2 années d’études dans l’enseignement supérieur ou en CPGE et qui souhaitent se réorienter peuvent candidater. Toutes les informations dans la Rubrique Admissions > Procédures.
Les candidats doivent postuler en ligne sur le portail de PSL. Ouverture en mai 2019 pour l’année académique 2019/20.

> Le CPES insiste sur l’ouverture aux Arts. La pratique artistique est-elle un prérequis pour candidater ?

Nullement. Le CPES n’a pas vocation à former des praticiens en matière artistique. Le module « Arts et Culture », en tronc commun de la première année, a pour objectif de donner aux étudiants un bagage culturel et artistique, via notamment des sorties culturelles (expositions, représentations théâtrales, concerts, etc.) et une initiation à des pratiques artistiques avec les établissements partenaires de PSL.

> A combien s’élèvent les frais d’inscription pour les étudiants français, étrangers, boursiers ?

Pour 2018/19, les droits de scolarité étaient de 170 €, exonération pour les boursiers, 130 € pour les étudiants en césure. A ces droits s’ajoute la Contribution Vie étudiante et de Campus (CVEC) d’un montant annuel de 90 €. Plusieurs cas d’exonération existent. . Les frais d’inscription 2019/2020 seront sensiblement les mêmes.

Programme

 > Si le choix de la filière se fait dès la 1ère année. Pourquoi parlez-vous de spécialisation progressive ?

En complément des enseignements propres à la filière, les étudiants suivent un tronc commun proposé à toute la promotion (Introduction à la recherche, lettres, programme culturel, anglais). Ils personnalisent aussi leur parcours en le complétant d’options, leur permettant de s’ouvrir à d’autres domaines. Par exemple, un étudiant en filière Sciences pourra choisir l’option Economie. En deuxième année, les étudiants choisissent deux majeures. L’une d’entre elles devient la discipline de spécialisation de la première année.

> Quelles sont les choix de majeures proposées en 2ème année ?

2 majeures doivent être choisies en 2ème année, parmi les suivantes :
– Filière Humanités : Philosophie, Histoire, Histoire et théorie des arts
– Filière Sciences : Sciences expérimentales, mathématiques
– Filière SESJ : Sociologie et sciences politiques, économie, droit.
Des panachages de majeures entre les filières sont possibles.

> Quelles sont les spécialisations proposées en 3ème année ?

– Filière Humanités : Philosophie, Histoire, Histoire et théorie des arts
– Filière Sciences : sciences expérimentales, mathématiques
– Filière SESJ : sciences sociales, économie, droit.

> Dans quelle langue sont dispensés les cours ?

En français. La LV1 est obligatoire (anglais) et les étudiants ont un large choix de LV2 (allemand, espagnol, italien, chinois, arabe etc.).
Le fait de proposer de plus en plus de cours en anglais, et ce dès la première année, est en projet.

> Quel est le taux de réussite au passage d’une année à l’autre ?

Plus de 95 %. Compte tenu de la sélectivité, l’objectif est que tout le monde passe en année supérieure, mais il survient toujours de rares accidents de parcours.

> Où sont physiquement les étudiants : 1ère année à Henri IV et après ?

Le CPES dispose d’un bâtiment dédié sur le campus Jourdan de l’ENS, près de la Cité Internationale où est logé près d’un tiers des étudiants des 3 années. Il héberge principalement les cours de deuxième année des filières Humanités et SESJ, et les cours de troisième année de la filière Humanités. Les étudiants de deuxième année de la filière Sciences sont accueillis à l’Ecole des Mines de Paris.  En 2ème et 3èmeannées, les localisations dépendent des filières (principalement à l’Université Dauphine pour la filière SESJ et les mathématiques, à l’ENS pour la filière Humanités ou les Sciences par exemple). Les étudiants apprécient de suivre les cours dans les établissements de PSL.

> Possibilité d’un double diplôme de 2 institutions de PSL ?

Le diplôme délivré à l’issue du CPES est unique et délivré par PSL. En revanche, PSL donne l’opportunité à ses étudiants de profiter de multiples dispositifs de circulation inter-établissements, leur permettant de développer encore plus de compétences. Plus d’informations sur la mobilité étudiante à PSL.


> Critères de décision pour la période de césure : qui décide ?

L’équipe de direction du CPES, selon le projet. Il ne s’agit pas d’une simple intégration différée. L’année de césure est réglementée puisque les étudiants admis sont inscrits au CPES et sont étudiants de l’université. Elle peut prévoir un stage (six mois maximum), un service civique, un semestre dans une université étrangère, etc.

> Quelle différence ou équivalence entre la licence délivrée à l’issue du CPES et un Bachelor pour une reconnaissance en Master à l’étranger ?

Un bachelor n’a pas nécessairement la reconnaissance au grade de licence (reconnaissance par l’Etat du niveau licence) contrairement au CPES. Le diplôme est donc reconnu par les universités étrangères pour la poursuite en master.

> Quid de la « réputation » du CPES de PSL et ce diplôme est-il reconnu à l’étranger ?

PSL est de plus en plus connu et reconnu. L’entrée notamment de PSL dans les plus grands classements internationaux assoie l’attractivité croissante de la marque sur la scène internationale. En septembre 2018, PSL s’est hissé à la 41ème place du classement mondial du Times Higher Education (World University Ranking). Elle est ainsi la première université française à intégrer le Top 50.
Les étudiants du CPES souhaitant poursuivre en master à l’étranger n’ont jamais rencontré de difficultés, comme en attestent les débouchés.

Débouchés

> Quel diplôme est délivré à l’issue de la formation ?

Le CPES est une formation en 3 ans (bac+1 à bac+3). La formation est sanctionnée par un diplôme d’établissement avec grade de licence délivré par l’Université PSL.
Ce diplôme – reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation – permet la poursuite d’études en Master ou dans une formation de niveau équivalent (grandes écoles – cycles ingénieurs, diplômes des Ecoles normales supérieures, IEP etc.), en France comme à l’étranger.
A l’issue du CPES : 100% de poursuite d’études en masters ou grandes écoles.

> Je souhaite faire une école de commerce. Le CPES prépare-t-il à ces concours ?

Non. Si votre objectif est de poursuivre en école de management, nous vous conseillons de candidater aux classes préparatoires dédiées (ECE, ECS etc.).

> Chaque année, des étudiants du CPES poursuivent à l’ENS. Passent-ils les concours d’entrée ?

L’ENS comme les autres écoles d’ingénieurs ont des concours de recrutement, mais qui ne sont pas les mêmes que ceux des élèves de CPGE. C’est la voie appelée concours universitaire ou admission sur titre selon les établissements. Il y a toujours une présélection sur dossier et ensuite il y a souvent des épreuves et parfois un simple entretien. Plus d’informations.

> A quel niveau intègre-t-on un cycle d’ingénieur de grande école ou ENS après le CPES ?

Cela dépend de la politique de l’Ecole. Généralement à l’issue de la troisième année. Cependant l’ESPCI Paris recrute à l’issue du L2 et l’ENS en L2 ou L3 selon les départements.

> Quels exemples de débouchés pour les précédentes promotions ?

Sur les 73 diplômés de la promotion 2017, 6 ont été admis dans les écoles normales supérieures (ENS), 32 ont rejoint des Masters de PSL (Université Paris-Dauphine, EHESS…) ou des grandes écoles (MINES ParisTech, ESPCI Paris etc.), 8 ont été admis à Sciences Po, 4 ont rejoint Polytechnique, 7 ont intégré des Masters sélectifs internationaux etc.

> Les étudiants du CPES ont-ils ensuite un accès privilégié dans les écoles de PSL ?

Les étudiants du CPES suivent les mêmes procédures d’admission que tous les étudiants externes à PSL. Néanmoins, les membres de PSL ont une très bonne connaissance du cursus et de la qualité des profils formés par ce programme, puisqu’ils le portent et accordent une attention particulière aux dossiers des étudiants du CPES. Pour rappel, 13 établissements de PSL (ENS, Chimie ParisTech, MINES ParisTech etc.) sont impliqués dans le CPES.

Services d’accueil & logement

> Qui peut prétendre au logement proposé à la CIUP, partenaire de PSL ?

Grâce à une convention signée entre PSL et la CIUP, les étudiants majeurs du CPES peuvent résider en chambres doubles à la CIUP (bd Jourdan, 75014 Paris). La demande de logement est effectuée seulement après l’admission au CPES. Les chambres sont réservées en priorité aux étudiants boursiers après avis favorable de la commission. Pour toute question : logement-psl@psl.eu

> Existe-il des services d’accueil PSL pour les étudiants étrangers ?

Le Welcome Desk de PSL accompagne les étudiants dans toutes leurs démarches administratives (avant et après leur arrivée) et propose une série d’activités culturelles tout au long de l’année : Renouvellement de titre de séjour, Logement et assurance, Santé, Transports, Jobs étudiants, Visites de musées, tandems linguistiques, karaokés etc.